Les Aliénor

du vin de Bordeaux

« Une signature au féminin »

Créée en 1994 à l’initiative de Françoise de Wilde, cette association (loi 1901) a pour but, la promotion par chaque sociétaire, ainsi que la mise en avant et la reconnaissance du travail des femmes dans la gestion de crus Bordelais. Des femmes nées dans le vignoble de Bordeaux ou ayant été  adopté par  celui-ci. Issues d’appellations différentes parmi les plus prestigieuses, des châteaux, des crus, en rouge, en blanc, et en liquoreux.

« Chaque année, fait naitre un nouveau vin. Notre plus jeune millésime  est aussi notre enfant, témoin d’une civilisation à transmettre »

Notre association, Les Aliénor du vin de Bordeaux, c’est d’abord une belle histoire d’amitié.  Nous conjuguons au pluriel nos différences  et nos complémentarités. Ce qui nous réunit c’est notre amour de la terre et du travail bien fait, le respect du terroir, mais par-dessus tout le bonheur d’échanger en confiance, de se réunir joyeusement  et aussi de s’épauler, parfois, dans la difficulté.

Les Aliénor du Vin de Bordeaux c’est aussi

Une déclinaison de Bordeaux sur plus de 20 appellations d’origine contrôlée
Plus de 350 hectares de vignes
Une production millésimée d’environ 1 700 000 bouteilles.
Une gamme de vins biologiques
Une gamme de cru bourgeois du Médoc
Des vins blancs secs et liquoreux, des rosés, des clairets
Et bien sûr des vins rouges !

Pourquoi Aliénor ?

Aliénor (1122-1204) duchesse d’Aquitaine, reine de France, épouse de Louis VII, puis répudiée en 1152, reine d’Angleterre grâce à son mariage avec Henri de Plantagenet, est un personnage majeur de notre histoire. Femme d’exception, belle, énergique, très cultivée, fidèle à sa terre d’aquitaine qu’elle gouverne avec fermeté, mère attentive et ambitieuse (en particulier pour l’établissement de ses fils Richard cœur de Lion puis Jean Sans Terre).

Pour sa passion, son avant-gardisme, sa liberté, et son amour de l’art, nous l’avons choisie pour Marraine… Et nous tâchons d’être ses dignes filleules !

 

alienor